News

Partager sur :

Matinale Arvez

18 décembre 2023 Association
Vue 21 fois

Une matinale placée sous le signe de l’Industrie 4.0 !

Le 29 novembre dernier, une table ronde a été organisée par Pascale Prevost, présidente d’Arvez SAS, en présence d’intervenants de haut-niveau : Anne Steinberg, responsable de la branche enseignement de Siemens Digital, Stéphane Loubère, associé chez PwC strategy& et Patrick Benammar, président d’Ingénieurs 2000. S’inscrivant dans le cadre de la Semaine de l’Industrie, cette intervention avait pour thème : « Les enjeux associés à la digitalisation des activités industrielles et les compétences à développer ».

 

Stéphane Loubère a d’abord rappelé le contexte en évoquant une importante transformation de l’industrie en France où la digitalisation induit un changement majeur en matière d’organisation de la production. Il s’est notamment exprimé sur les forts besoins dans l’industrie 4.0. Selon lui, 70 000 postes sont vacants pour accompagner cette révolution fortement liée aux enjeux climatiques et à la réindustrialisation dans certains secteurs d’activité.

 

Afin d’illustrer ces évolutions, Anne Steinberg, a mis l’accent sur la convergence nécessaire de l’OT et de l’IT qui implique non seulement un accroissement de l’implantation des méthodes informatiques dans les ateliers de production mais également des problématiques de réseaux (cloud, traitement de données, edge computing) et de cybersécurité.

 

Enfin, Patrick Benammar a souligné l’importance de l’analyse des données : la production ayant un fort impact sur la consommation d’énergie, un traitement efficace des données permet de réduire par exemple l’impact carbone. Il a également cité l’intelligence artificielle et le machine learning qui permettent de faire des prévisions (cf. la maintenance prévisionnelle), de gagner en compétitivité et en gain de temps notamment dans le délai de fabrication des véhicules dans l’industrie automobile.

 

Ces changements induisent une problématique majeure : le manque de profils avec des compétences dans le domaine de la data et de la production. A partir de ce constat, Pascale Prevost a évoqué la nécessité de se former, d’acquérir et développer cette double compétence pour soutenir cette transition : des connaissances dans les métiers de l’informatique et de la data ( l’analyse des données, de l’IA et du machine learning etc.), et dans les métiers de la production (essais, fabrication, modélisation numérique, maintenance prédictive…) sont indispensables !

 

La formation « Expert en numérisation des systèmes et processus de production », un parcours de haut-niveau conçu pour répondre à ces défis

 

Afin de mettre en adéquation le monde industriel et le monde du numérique, mais également l’offre et la demande, Ingénieurs 2000 en collaboration avec Arvez, a créé la formation « Expert en numérisation des systèmes et processus de production ».

Devant l’auditoire, Aurelia Meyer, directrice du CFA Ingénieurs 2000 a présenté en détail ce parcours de formation avec un focus sur les 4 blocs de compétences. Elaborée avec les experts issus de l’industrie 4.0, cette formation a pour objectif de répondre aux transformations digitales des entreprises dans un contexte de fortes perspectives de recrutement et d’évolutions professionnelles. 

 

La table ronde s’est clôturée avec une intervention en vidéo de Morgan Naud, CEO de Bealink et une session de questions-réponses entre les intervenants et les participants.




J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.